Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

1 décembre 2017 5 01 /12 /décembre /2017 00:25

Ecoutez lire (Gallimard) - 2012 - 6 h 50 - Lu par l'auteur

Quand le blogoclub a choisi de mettre ce titre à l'honneur, je me suis réjouie car il m'attendait depuis un moment dans ma Pile à Ecouter. J'étais par ailleurs curieuse de découvrir ce texte qui a obtenu le Prix Médicis Essai en 2011 et dont on avait beaucoup parlé à l'époque. 

Sylvain Tesson nous raconte les six mois qu'il a passé seul, en pleine forêt de Sibérie, au bord de lac Baikal. Quand je dis seul, ce n'est pas tout à fait vrai car il avait deux chiens pour lui tenir compagnie. Il a également reçu de la visite durant ces six mois et s'est rendu chez des "voisins" (à 5 jours de marche tout de même). Pour se divertir, il a pu compter sur une soixantaine de livres de genres différents et d'une provision de vodka. Il évoque un peu ses lectures mais raconte plus volontiers ses marches dans la forêt, ses parties de pêches et les diverses rencontres. Cette vie simple et sans artifice le rend plutôt heureux. Le seul moment difficile qu'il relate est l'annonce par sa compagne de sa décision de le quitter.

Je n'ai pas écouté ce texte à un moment où j'avais l'esprit libre. Le manque d'action et la monotonie des journées de de l'ermite ne m'ont pas aidée à fixer mon attention. Je sors de cette écoute avec un sentiment mitigé. Je me suis souvent ennuyée et je n'ai pas trouvé les réflexions de Tesson aussi passionnantes que je l'imaginais. Ses remarques sur la société de consommation sont assez au final convenues et ne m'ont pas apporté grand chose.

Le texte est plutôt bien lu par l'auteur lui-même.

Une rencontre un peu ratée. Dommage.

 

Lu dans le cadre du Blogoclub. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
J'ai vu le film adapté de ce texte; j'en resterai donc là !
Répondre
A
Je viens de lire les autres commentaires... Peut-être un jour tenteras-tu la version papier au final ?
Répondre
S
@antigone : il ya tant à lire que je ne crois pas.
V
j'avais adoré ce livre! Mais je te comprends, parfois, une lecture (ou une "écoute") arrive au mauvais moment.
Répondre
S
@Violette : j'ai mis un temps fou à l'écouter car je revenais constamment en arrière (je me déconcentrais tout le temps).
H
J'ai aimé la lecture, mais je n'ai jamais tenté la lecture audio, peut-être que je m'endormirais... Et c'est vrai que son parti pris contre la modernité, les nouvelles technologies, la société de consommation sont un peu lassantes et exagérées à la longue..;
Répondre
S
@Hélène : j'adore lire audio mais il faut que le texte m'intéresse sinon, je peux décrocher plus vite qu'avec un livre papier.
T
J'avais essayé d'écouter ce livre et comme toi, j'avais eu beaucoup de mal à me concentrer (c'est vrai que je n'ai pas l'habitude d'écouter des livres). La lecture "réelle" a été beaucoup plus satisfaisante et cette méditation sibérienne m'a bien intéressée.
Répondre
S
@Titine : je ne sais pas si j'aurais davantage accroché en version papier. Peut-être.