Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

16 février 2018 5 16 /02 /février /2018 00:31

VDB (Robert Laffont 2013) - 17 h 34 - Lu par José Heuzé

Nous sommes aux Etats Unis, dans l'état du Kansas. Un pasteur nommé Keith Schroeder reçoit la confession d'un homme qui a violé et tué une jeune femme, voilà 9 ans dans l'état du Texas. Cet homme, nommé Travis Boyette, sait qu'à 600 kilomètres, un homme va bientôt être exécuté à tort pour le meurtre qu'il a commis. Le pasteur, perturbé par la confession, fait des recherches sur internet et trouve le nom de l'avocat de l'accusé, un certain Roby Flack. Il tente de rentrer contact avec ce dernier, qui finit par le prendre au sérieux. Mais il faut faire vite car l'accusé, un jeune homme noir nommé Donté Drumm, est dans le couloir de la mort, attendant son exécution. En dépit des risques qu'il encourt, le pasteur embarque Travis Boyette et file avec lui vers le Texas. Parviendront-ils à sauver Donté ? 

C'est un véritable compte à rebours qui se met en place. Nous prenons connaissance des pratiques douteuses d'une police raciste et sans scrupules. Le système judiciaire ne vaut pas mieux, bafouant la présomption d’innocence sans aucun état d'âme. Pour couronner le tout, des journalistes à sensation mettent de l'huile sur le feu en médiatisant l'affaire sans aucune éthique. 

Comme chacun sait, la majorité des états pratiquent la peine de mort aux Etats Unis. "La confession" est un véritable plaidoyer contre cet usage d'un autre âge. L'auteur n'hésite pas à relater précisément le déroulé de la mise à mort afin de créer un électrochoc chez le lecteur. J'étais convaincue par la barbarie de cette pratique, je ne suis encore plus après avoir lu ce roman. Sans parler du risque d'exécuter un innocent, sans retour arrière-possible en cas d'erreur judiciaire (on sait que cela existe). Dans le cas présent, l'affaire est d'autant plus révoltante que la couleur de peau du jeune homme joue en sa défaveur.

"La confession" est un polar efficace, qui ne fait pas dans la dentelle. J'en ai appris davantage sur les rouages de la justice dans le Texas, l'un des états le plus "zélé" en matière l'exécution judiciaire. En dépit de quelques longueurs, j'ai apprécié cette lecture instructive et poignante.

Un petit bémol sur la version audio : de nombreux bruitages s'invitent dans le récit, d'une façon que je n'ai pas toujours trouvé très heureuse. Le lecteur, en revanche, est parfait.

Un roman audio poignant et instructif qui rentre dans le cadre du challenge d' Enna (avec laquelle je partage cette lecture commune et que je remercie pour le prêt)

 

Ce roman rentre dans le cadre de mon défi "50 états 50 romans" qui avance tranquillement

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Il a l'air intéressant.
Répondre
V
hum... avouerais-je que je n'ai jamais lu aucun Grisham? !
Répondre
S
@Violette : il y a tant à lire...
V
J'ai beaucoup lu Grisham au début. IL est très intéressant pour comprendre le système judiciaire américain.
Répondre
S
@Valérie : C'est tout l'intérêt de ce livre. Je ne crois pas que je J'aurais choisi spontanément mais quand on a proposé de me le prêter, je me suis dit "pourquoi pas".
E
Voilà bien longtemps que je n'ai pas lu un de ses livres, le sujet me tente bien.
Répondre
S
@Emma : c'est vraiment un livre intéressant.
G
Trop noir, pas envie de ça en ce moment
Répondre
S
@Gambadou : je peux comprendre....