Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

26 février 2018 1 26 /02 /février /2018 00:59

Audiolib 2017 - Albin Michel - Lu par Aissa Maiga - 10 h 45

J'ai repéré "Underground Railroad" parmi les sorties de la rentrée de septembre dernier. Le thème m'intéresse et le Prix Pulitzer est pour moi un gage de qualité. Quand j'ai vu que l'ouvrage figurait parmi les titres retenus par Audiolib son prix 2018, je me suis donc réjouie d'avoir l'occasion de le découvrir.

L'histoire commence en Géorgie, avant la guerre de sécession, dans une plantation de coton qui traite de façon particulièrement inhumaine et sadique les esclaves qu'elle exploite Les premiers chapitres sont très éprouvants pour le lecteur. Mais ce n'est rien bien entendu en comparaison de ce que ces pauvres esclaves ont vécu. Je suis toujours effarée par la capacité de l'homme à réduire à néant son prochain .

La jeune Cora a été abandonnée par sa mère, qui a réussi à fuir la plantation, au péril de sa vie. Le plus grand risque n'était pas de mourir mais d'endurer les tortures réservées au fuyards qui se faisaient prendre, ce qui ne sera pas le cas de la mère de Cora. Quand l'occasion se présentera à la jeune fille de faire comme sa mère, elle n'hésitera pas longtemps, nous entraînant dans une suite d'aventures plus périlleuses les unes que les autres. A ses trousses, pour toucher la récompense promise par le planteur, le terrible chasseur d'esclaves, Rigeway. 

Quelques mots sur le titre, qui mérite une explication. L'underground railroad était un réseau clandestin d’abolitionnistes. L'auteur a imaginé qu'un tel réseau avait existé physiquement, dans le plus grand secret, et sous la forme d'un chemin de fer souterrain. C'est ce moyen de transport qu'utilise Cora pour fuir.

Roman d'aventures mais surtout historico-politique, Underground Railroad est une oeuvre éclairante sur ce qu'a été l'esclavagisme en Amérique. Le roman aborde la lutte des noirs pour gagner leur liberté, aidés dans leur cheminement par quelques blancs progressistes (ouf, il y en avait tout de même quelques uns). Nous voyageons dans plusieurs états : la Géorgie, La Caroline du Sud et du Nord, Le Tennessee. Partout, même quand l’esclavagisme est moins répandu, "la couleur du désespoir est aussi le noir" (comme le dit Pierre Perret dans sa chanson "Lily").

Je suis sortie de cette lecture accablée par la cruauté des hommes mais soulagée que l'humanité ait tout de même progressé. Il n'en reste pas moins qu'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir en matière de racisme et d'exploitation de l'homme par l'homme. Un livre comme "Underground railroad" nous le remet en mémoire.

Rien à redire sur la version audio. La lectrice est tout à fait à la hauteur du texte. J'ai trouvé que le roman s’essoufflait un peu vers la fin mais peut-être est-ce parce que je manquais de temps et que je morcelais trop mon écoute.

Une oeuvre puissante.

Sandrine et Hélène ne sont pas aussi enthousiastes que moi.

L'avis de Jérôme et Kathel qui ont beaucoup aimé ce roman

 

Lu dans le cadre du Prix Audiolib 2018
Ce livre a vraiment toute sa place dans le challenge d'Enna
L'histoire commence en Géorgie..

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
En voilà un qu'on a beaucoup vu sur les blogs, il me tente bien.
Répondre
S
@emma : c'est un des titres de la rentrée qui a été le plus remarqué. C'est une lecture intéressante.
V
tant mieux que la version audio n'ait pas abîmée le livre!
Répondre
S
@violette : je trouve que la qualité des interprétations va crescendo. Je suis rarement déçue.
E
je croyais avoir laissé un commentaire mais comme j'étais sur le téléphone cette semaine, j'ai peut-être raté mon coup ;-) en tout cas, j'ai beaucoup aimé le roman et la version audio aussi! Merci de ta participation au challenge!
Répondre
S
@Enna : avec plaisir. J'espère que tu renouvellera le challenge. Il me reste des livres sur le sujet dans ma Pal.
A
j'aime me promener sur votre blog. un bel univers très intéressant. mon blog sur pseudo. à bientôt.
Répondre
G
Il tourne dans mon groupe de lecture, je le lirais sûrement
Répondre
S
@gambadou : tu devrais aimer.