Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

16 février 2019 6 16 /02 /février /2019 00:01

Sixtrid Editions - 9 h 55 - interprété par Guy Moign

Nous sommes dans le Sud des Etats Unis dans les années 2000, plus précisément en Alabama. Ben, médecin respectable de la petite ville de Choctaw, a passé les quarante dernières années de sa vie à ressasser le drame qui a touché Keli, la jeune fille dont il était amoureux dans sa jeunesse. Nous devinons qu'il a une part de responsabilité dans le drame.

Ben nous fait part des ses états d'âmes. Il nous dévoile peu à peu ce qu'il sait de l'histoire et qu'il a caché jusqu'ici. Si l'histoire est avant tout celle d'une passion amoureuse, elle ne se résume pas qu'à cela. En effet, le contexte historique joue un rôle dans l'affaire, qui remonte aux années 60.

Dans les années 60, la lutte pour les droits civiques de la population noire n'en est qu'à ses prémices dans la ville. Seule la jeune Kelli, qui vivait auparavant dans le Sud, s'intéresse au mouvement. Elle tente de sensibiliser ses camarades à l'injustice qui touche les noirs mais se heurte à un mur. Ben ne se mobilise pas plus que ses camarades, ce qui déçoit beaucoup kelli qui aurait aimé utiliser le journal du lycée, auquel ils contribuent tous deux, pour sensibiliser les lycéens. Je ne vous en dirai pas plus sur l'histoire, qui réserve une surprise à la toute fin. 

Je dois avouer que j'ai trouvé ce roman un peu trop lent. Cette lenteur est probablement plus perceptible dans la version l'audio car de façon générale il faut plus de temps pour lire un livre audio qu'un livre classique. Je tiens toutefois à souligner que le lecteur n'est pour rien car son interprétation est excellente. En dépit de ce bémol, j'ai apprécié ma lecture. La psychologie des personnages est finement étudiée et l'analyse du sentiment amoureux chez les adolescents est très intéressante.

En résumé, c'est un bon roman, avec un bémol pour le rythme. 

Une lecture commune avec Enna

 

Challenge écoutons un livre

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Nous sommes prévenu maintenant sur cette lenteur qui t'a gêné.
Répondre
I
Je vais voir si je peux l'emprunter en version papier. Les livres audio , j'ai essayé et c'est pas pour moi ! ça me demande tellement de concentration que je suis épuisée ! :-)
Répondre
S
@Isabelle : le lecture audio, c'est vraiment une histoire d'habitude. Au début, il faut se concentrer mais une fois familiarisé avec cette forme de lecture, c'est que du bonheur. Je conseille de commencer avec des livres très courts, ou des nouvelles.
E
Le commentaire de E, c'est moi en fait ????
Répondre
S
J'avais deviné Enna !
E
de mon côté, je me suis aussi un peu ennuyée aussi mais je me demande si le lecteur n'y est pas pour quelque chose car sa lecture manquait un peu de dynamisme à mon goût. Le roman lui même met beaucoup de temps à s'installer, ce qui est dommage car la deuxième partie plus psychologique est intéressante.
Répondre
S
@Enna :tu as raison de souligner que c'est la première partie la plus longue au niveau du ressenti. Je n'ai pas eu l'impression que cela venait du lecteur.
S
@Enna : c'est vr
K
J'avais aimé Les rues de feu, du même auteur, plus policier que celui-ci, je pense. Le protagoniste est un policier qui se nomme Ben également, et ce roman se déroule pendant la marche des enfants à Birmingham (Alabama) en 1963... J'en ai relu un ou deux de cet auteur, sur d'autres thèmes, que j'ai moins aimés...
Répondre
S
@Kathel : c'est un auteur que je relirai volontiers.