Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

21 août 2019 3 21 /08 /août /2019 23:37

Les escales - 152 pages - août 2019

"La vie ressemble à une feuille de papier. Parfois, pour avoir moins mal, on voudrait en effacer les plis. Les souvenirs comme des origamis. Puis, on voudrait retrouver une surface vierge, prête à prendre une nouvelle forme. On a beau tenter de l’aplanir, il reste toujours les marques des pliures anciennes". 

Dans un Paris contemporain, Raphaëlle et Antoine font leurs premiers pas dans le monde adulte après une période d'insouciance et de fête qui correspond à leurs années étudiantes. Ils ne sont pas préparés à ce qui les attend : la difficulté de trouver un emploi pour l'un, la déception du premier travail pour l'autre.  Le couple amorce donc plutôt mal sa nouvelle vie. La nostalgie des années passées envahit son quotidien. Englués dans cette transition ratée, Raphaëlle et Antoine  s'éloignent l'un de l'autre...

"Mais, comme pour l’amour, nous avions rêvé d’un travail qui nous définirait, nous rendrait heureux. Profondément heureux. Dans lequel nous aurions pu pleinement nous réaliser. Mais cela, évidemment, n’était pas advenu. Nous étions en quête d’un absolu". 

"Après la fête" est un roman d'ambiance, qui retrace une époque. J'ai apprécié la plume de l'autrice, qui manie l'art de la métaphore, j'ai apprécié aussi les quelques passages qui évoquent la lecture et la passion des livres mais j'ai trouvé que l'histoire manquait de consistance. J'ai retrouvé, en quelque sorte, la sensation que j'éprouve en lisant Modiano : je suis consciente d'avoir entre les mains un ouvrage bien écrit mais je m'ennuie et tourne les pages sans enthousiasme. Il me faut en effet une intrigue consistante, une proximité avec les personnages ou un domaine à explorer en profondeur. Une jolie plume ne me suffit pas. Il est possible également que les préoccupations de ces personnages soient trop éloignées des miennes pour qu'elles puisse me toucher réellement.

Un avis mitigé sur ce roman de la rentrée, dont la très belle couverture avait attiré mon regard.

Pour Liligalipette, c'est un coup de coeur

Une lecture commune avec Antigone. Allons voir son avis.

 

C'est ma première lecture de la rentrée. Cette année, il y en aura sans doute moins sur mon blog mais je participe tout de même au challenge organisé par Hérisson. Il faut lire au minimum 6 ouvrages pour le 31/01/20. C'est jouable !

Pour s'inscrire, c'est ici et le formulaire pour donner les liens, c'est

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Oui, en effet, nous sommes en phase ! Bon, je préfère lire Modiano :-)
Répondre
S
@Laure : je n'ai pas eu de bonnes expériences de lecture de Modiano. Il faudrait que je retente un jour.
L
Oui, en effet, nous sommes en phase ! Bon, je préfère lire Modiano :-)
Répondre
A
Une jolie plume, c'est déjà pas mal. Mais je comprends ta déception, et je ne note pas ce titre.
Répondre
S
@Alex : il y en a tant à noter...
G
Effectivement, une jolie plume sans histoire conséquente, c'est comme une plume sans oiseau, il manque l'essentiel. je vais donc passer mon tour !
Répondre
S
@Géraldine : ta métaphore est jolie :-)
G
Le sujet a pourtant l'air tentant, mais un bon sujet ne suffit pas toujours.
Répondre
S
@George : non, cela ne suffit pas. Ce livre a été une déception pour moi comme pour Antigone mais il y a des personnes que ce livre a touché.