Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

16 juin 2024 7 16 /06 /juin /2024 14:19

Lu par Rachel Arditi - Durée : 11 h et 37 min

A l'occasion du mois anglais sur les blogs, je prends enfin le temps de rédiger un billet sur ce roman, que j'ai lu il y a quelques mois. L'histoire se passe en grande partie à Bournville (au sud-ouest de Birmingham ), fief historique du chocolatier britannique Cadbury.

Après un prologue qui nous plonge en mars 2020, en plein covid, nous remontons le temps jusqu'en 1945. Le roman est découpé en chapitres qui reprennent des faits marquants : le couronnement de la reine en 1953, la finale de la coupe de football en 1966, l'investiture du Prince Charles en 1969, le mariage de Charles et Diana en 1981, la mort de Diana en 1997 et enfin le 75ème anniversaire de la victoire de 1945, en 2020.

L'auteur nous montre que la royauté ne fait pas l'unanimité au sein de la population anglaise. Entre fascination et dégoût, chacun a son opinion sur le train de vie royal et sur les frasques des monarques. L'évolution des mœurs au sein de la famille royale suit celle du reste de la population, avec toutefois un certain décalage.

A travers l'histoire d'une famille anglaise "lambda", nous observons l'évolution des mentalités au fil des années. Nous verrons que cette famille assez rigide devra s'adapter à la libération les mœurs. Une part belle est faite à la vie économique en suivant l'histoire de la chocolaterie Cadbury qui subira les hauts et les bas de l'économie anglaise (en lien notamment avec les relations du Royaume Uni avec l'Union Européenne).  Nous observons également la famille s'adapter aux progrès technologiques qui vont bousculer les modes de vie : l'avènement de la télévision, d'internet... 

En résumé, voilà une bonne occasion de revoir l'histoire contemporaine de l'Angleterre de façon agréable et instructive. Ce fut pour mois belle découverte, dans le prolongement de l'œuvre de Jonathan Coe. Je conseille !

Lu dans le cadre du mois anglais de Lou et Titine et du challenge "Ecoutons un livre"

Le billet d'Enna

 

"Challenge Ecoutons un livre"

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Bonjour Syrie<br /> Vu qu'il existe une version "papier" de 512 pages", votre billet sur "Le royaume désuni" est tout à fait propre à être référencé pour le challenge "Les pavés de l'été 2024" chez Sibylline. Si le coeur vous en dit, un commentaire sous son billet récapitulatif, rajout du logo et du lien dans votre propre billet, et hop! ;-)<br /> Mon propre challenge "Les épais de l'été 2024", par contre, ,ne concerne que les gros bouquins d'au moins... 650 pages!<br /> (s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola
Répondre
T
Sylire (c'est pas moi, c'est le correcteur orthographique!)
G
Lecture papier prévue pour cet été normalement, l'exemplaire est arrivé chez moi. Comme j'avais beaucoup aimé l'opus précédent de Jonathan Coe, Le coeur de l'Angleterre, je continue !
Répondre
L
J'ai adoré ce roman , j'aime souvent ceux de ce auteur et celui-ci fait partie des meilleurs
Répondre
M
Je n'ai encore jamais lu cet auteur, il est très demandé en médiathèque et ses livres sont souvent indisponibles, après je l'oublie !
Répondre
A
Un auteur que j'apprécie, même si je n'ai pas lu tout ses romans.
Répondre