Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 22:09

Je commente peu les statistiques de mon blog.

Une fois n’est pas coutume…

 

Le 7 novembre, mon blog a dépassé son record d' affluence : 553 visites dont 400 environ sur le billet : « deux jours à tuer – un film de Jean Becker».

Les visiteurs ont atterri sur  mon blog en tapant les mot clés : « musique du film deux jours à tuer ».  

 

Le film passait ce soir-là à la télévision, je l’ai compris plus tard. Les visiteurs voulaient réécouter la musique du générique de fin, la très émouvante chanson interprétée par Serge Reggiani « le temps qui reste » .

 

J'ai eu envie de la réécouter moi aussi :

   

 

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 21:21

 

Pour la 4ème année consécutive, j’ai retrouvé, dimanche, des blogueurs littéraires de ma région, au salon du livre de Carhaix. Nous avons déploré l’absence de quelques habitués et nous sommes réjouis de la présence de petits nouveaux. Espérons que l’an prochain, tout le monde soit là ! (une précision : tous les blogueurs sont les bienvenus, de Bretagne ou d'ailleurs).

  

  

Voici la liste des blogs représentés cette année (8 au total)

Littérature d’Irlande, de Bretagne et d’ailleurs (Yvon - accompagné de son épouse)

La bibliothèque du Dolmen (Joëlle, accompagnée de son époux)

Moi, Clara et les mots (Clara)

Skriban (Gwenaelle)

Lenn a Dilenn (Fransoaz)

Ma librairie Virtuelle (Valérie)

Les cahiers De Griotte (Griotte)

Et moi-même…   photo-1 15721

J’ai fait le déplacement avec Fransoaz, qui habite près de chez moi. Nous avons fait plus ample connaissance pendant le trajet, que je n’ai pas vu passer (comme le reste de la journée d’ailleurs!)  Nous sommes arrivées vers 10 heures 15, ce qui nous a permis de faire une visite du salon avant d’aller déjeuner. Peu avant midi, le reste de l’équipe nous a rejoint. Il était l’heure d’aller déjeuner dans une crêperie de la région, où l’accueil nous a un peu déçus, mais c’est un détail, l’ambiance entre-nous était très bonne et c’est l’essentiel. Comme vous pouvez l’imaginer, nous avons parlé bouquins (mais pas seulement) et comme chaque fois, j’ai regretté de ne pas avoir pu échanger avec tout le monde. Sur une table de dix personnes, c’est hélas impossible. L’après-midi, nous avons déambulé dans le salon, nous retrouvant régulièrement dans les allées pour papoter.

Du côté des auteurs, j’ai échangé assez longuement avec Marie Sizun (dont j’ai parlé plusieurs fois sur ce blog).  Nous avons parlé de ses livres et notamment du tout dernier « plage ». La plage est un lieu qu’elle aime particulièrement fréquenter, et qu'elle évoque aussi bien de vive voix que par écrit. Marie aime beaucoup rencontrer ses lecteurs et parler de ses livres. Elle nous a raconté quelques anecdotes disons… pittoresques sur des séances dédicaces dans des supermarchés (pas facile tous les jours, la vie d’un auteur qui fait la promotion de son livre, quand il se retrouve tout seul, assis sur une chaise flanqué près des réfrigérateurs !). Elle est en cours d’écriture d’un nouveau livre mais chut… on n’en parle pas pour le moment. 

J’ai échangé également avec Claude Crozon et acheté son roman « D’un autre monde », dont j’ai entendu beaucoup de bien. C’est un premier roman, qu’elle a mis douze ans à écrire. Il s’agit d’une vaste et ambitieuse saga familiale se déroulant en Bretagne.

Autre rencontre, avec Nathalie De Broc, que j’ai un peu fâchée en évoquant la littérature régionale. Elle a horreur des étiquettes. J’ai me suis laissée tenter par un des ses romans « la tresse de Jeanne », qui se déroule à Roscoff, donc tout près de chez moi.

Comme chaque année, j’ai rendu une petite visite au stand de « Diabase », petite maison d’édition qui publie des ouvrages atypiques, et fort intéressants. J’ai acheté leur dernier ouvrage « la religieuse portugaise » d’Eugène Grenn. Il s’agit du scénario d’un film que le couple d’éditeurs a adoré, accompagné de « bonus » (la traduction des fados chantés dans le film, des photos, un journal du tournage, des entretiens…). Je n’ai jamais lu un scénario de ma vie, je ne sais pas ce que cela donnera. ProbablemeLa tresse de Jeannent aurai-je envie de voir ensuite le film ?

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 Vous trouverez les billets sur ces livres dans l’année qui vient.

J’ai adoré cette journée, j’aime parler avec les auteurs et tout autant rencontrer des blogueurs. Mais pourquoi ces journées-là passent-elles si vite !

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 08:56

 

 Si vous voulez en savoir plus , ça se passe ICI

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 23:07

 

 

J'y serai jeudi soir et samedi soir pour voir (et surtout entendre) Muse, Jacques Dutronc, Gaétan Roussel et Indochine.

Voilà qui ne va pas arranger ma grosse fatigue mais bon... je suis ravie d'y aller. Depuis le temps que j'entends parler des Vieilles charrues (avec mes enfants notamment, qui adorent cet évènement).

Partager cet article
Repost0
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 09:53

Dans le cadre de partenariats avec les éditeurs, il arrive (rarement, fort heureusement) que des auteurs s'en prennent aux blogueurs si les billets n'encensent pas leurs livres. A titre personnel je n'ai eu aucun soucis jusqu'ici, mais plusieurs d'entre nous ont fait l'objet d'attaques plus ou moins virulentes. Pour ceux qui n'auraient pas entendu parler de la dernière "affaire" en date, rendez-vous chez Cynthia qui a reçu des insultes particulièrement odieuses de la part d’un auteur.  

Pour éviter ce genre de déboires, il serait judicieux que les maisons d’édition se rapprochent des auteurs avant toute opération de partenariat afin de leur expliquer le principe (bien que celui-ci paraisse évident). Ce contact préalable permettrait de valider leur adhésion.   

A bon entendeur...

 

PS : ceci dit, partenariat ou pas, il est dommage que certains auteurs (largement minoritaires heureusement) ne comprennent pas le principe de nos blogs qui perdraient tout intéret si les billets n'étaient pas sincères.

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 22:21


Pour ceux qui souhaitent lire ou relire Camus, Hambre propose un « Challenge Camus »

 

J’avais dit plus de challenge… mais bon, j’arriverai bien à lire au moins un titre sur 2010 (et ferai d’une pierre deux coups en le faisant coïncider avec le challenge « j’aime les classiques » )

 

Avis aux amateurs…


Partager cet article
Repost0
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 20:23
  


Le titre de l'article : Les amazones de la blogosphère.

Aifelle a relayé l’info et Véro propose la lecture de l’article sur son blog. Quelques blogueuses sont citées (j’en fais partie ) et d’autres témoignent.
 

L’article présente bien la blogosphère littéraire mais aurait peut-être pu évoquer un peu plus la diversité qui fait sa richesse. Quelques exemples :

-                           -  J’aurais bien aimé que les challenges, swap, lectures communes… soient évoqués.

-                           - Toutes les blogueuses ne sont pas enseignantes, bibliothécaires ou femmes au foyer (mêmes si ces catégories sont bien représentées). Certaines sont aides-soignantes, comptables, informaticiennes…
                   -  Si certaines blogueuses lisent 20 livres par mois, d’autres en lisent 5 ou 6.

Ceci dit, l'article est intéressant et c'est chouette que l'on s'intéresse à nous ! Un petit clin d’œil aux messieurs de la blogosphère littéraire : Et oui... parfois le féminin l’emporte sur le masculin  

Le décryptage de Ficelle
 

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 00:20

Je conseille (classement par ordre de lecture) :

Mon enfant de Berlin / Anne Wiasemsky
(Gallimard)

La peine du menuisier / Marie Le Gall
 (Phébus)

Éclats d’enfance / Marie Sizun
 (Arléa, 1er Mille)
Des hommes / Laurent Mauvignier

 (Minuit) 

Trois femmes puissantes / Marie NDiaye
 (Gallimard)

Le sari vert / Ananda Devi (Gallimard)


Je ne conseille pas :

Nouveaux Indiens / Jocelyn Bonnerave
(Seuil, Fiction & Cie)

Challenge du 1% littéraire 2009Voici un extrait du règlement de ce challenge proposé et recencé par ma compatriote bretonne Levraoueg (Nous sommes 77 inscrits) :


« entre le 13 août et le 28 octobre 2009, il va paraître en France 659 nouveaux romans français et étrangers (romans et recueils de nouvelles). Les participants au challenge du 1% s’engagent à lire 1% des ces nouveautés, c’est-à-dire 7 romans ou recueils de nouvelles. Comme il paraît également 75 nouveaux essais littéraires, les challengers ont la possibilité d’ajouter un essai à leur liste. Enfin les challengers les plus gourmands peuvent faire un challenge du 2%, 3%, 4%… (5% étant le record à battre). »

 


Je suis en route pour le 2 % …
 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 13:57

Tout le monde est certain de l'atteindre celui-là.. Mais oui, mais oui....

Il s'appelle "le challenge pour tous"

Allez plutôt faire un tour chez Loula   

Bien-entendu, je me suis inscrite


Free challenge

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 16:11

Suite à mon billet d'hier, j’ai la joie de vous donner quelques nouvelles de Gaelle Nohant. Je lui avais envoyé un petit mail à l’adresse mentionnée sur son blog, "le café de Gaëlle" (blog qui n’est plus alimenté depuis un bon moment) et j’ai reçu une réponse hier. Avec son accord je vous livre un extrait de son mail :
null

«
je suis dans l'écriture d'un deuxième roman (après un détour par l'écriture d'un livre de rugby sacré exercice car je ne connaissais rien au rugby avant...) et vraiment je peine... c'est un roman qui va se passer dans les années 1890 à Paris et parler des femmes. »



Nous ne pouvons qu' encourager vivement Gaëlle à perséverer, le premier roman est la preuve qu'elle a un réel talent pour l'écriture.

 

Gaelle va rouvrir son blog la semaine prochaine et publier un billet...

   http://cafedegaelle.blogspot.com/
Partager cet article
Repost0