Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

22 juillet 2007 7 22 /07 /juillet /2007 16:41
 
Me revoilà, un peu triste de reprendre le travail, mais ravie de mes vacances ensoleillées. Il pleut de nouveau en Bretagne, je n'ose pas imaginer la déception que j'aurais eue si je n'avais pas trouvé le soleil !
-
Je tiens à vous remercier pour les nombreux messages que vous avez laissés pendant mon absence ! Je prendrai le temps d'y répondre très bientôt.
-
Dans les jours qui viennent,  je vous livrerai également quelques photos prises à l'Ile de  puis en Bourgogne où j'ai eu la chance d'avoir un guide fort sympathique en la personne de BEATRIX.
Après s'être connues via nos blogs respectifs, l'occasion s'est présentée de faire connaissance "pour de vrai". J'ai adoré cette expérience que j'ai trouvée plutôt originale. Nos maris ont joué le jeu, c'est sympa de leur part. Nous avons parlé un peu de la bloggosphère mais aussi de tas d'autres choses !
C'est une facette des blogs qui me plait beaucoup !
J'ai lu quelques livres (un peu moins que prévu), mes billets arriveront dans les jours qui viennent, le temps de reprendre le rythme !
 
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 23:00
Le temps est venu pour moi de faire une pause. Je pars en vacances samedi matin.
Je passerai tout d'abord une semaine à L'île de Ré, puis quelques jours dans Le  Loiret. Je finirai mes vacances par un petit séjour en Bourgogne.
 
J'ai besoin d'un peu de repos mais surtout de soleil, car il n'a pas pointé le bout du nez en Bretagne depuis un bail !
Je mets quelques livres dans ma valise bien-sûr mais les vacances étant souvent pour moi propices aux achats dans ce domaine, il y a de fortes chances pour que je lise tout à fait autre chose !

Pas d'Internet : une petite désintoxication ne me  fera pas de mal :-) 

 

 

 

 

 

Je vous retrouverai avec grand plaisir vers le 25 juillet.
 
D'ici là bonnes vacances aux juillettistes et bon courage aux autres, tenez bon votre tour viendra !
-
Pendant mon absence les commentaires seront modérés.
-
Partager cet article
Repost0
2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 07:08
Il y a quelques temps déjà (combien, je ne sais point…) Cuné et Frisette montaient "Le club de lecture des bloggeuses".
Lisa y participait  de façon très assidue et de temps à autre, d'autres bloggeuses se joignaient à elles. Sans jamais avoir réussi à m'y coller personnellement, je suivais avec plaisir et intérêt ce rendez-vous mensuel.
Le mois dernier, Cuné a arrêté son blog, mettant un terme à sa participation au club. Frisette a décidé d'arrêter également.
Lisa se retrouvant seule, je lui ai proposé de continuer avec elle, en modifiant quelque peu le concept, pour le rendre moins contraignant et j'espère plus attractif.
-
Voici ce qu'il en est de cette nouvelle version :

-                           -  Nous lirons un commun un livre tous les deux mois (avec une pause pendant l'été) ce qui fait 5 livres par an. Jouable non ?

-                            - Si d'autres nous suivent, nous tenterons de mettre en place un vote pour le choix des livres.
---
-
Pour la première lecture nous avons procédé ainsi : je lui ai soumis une dizaine de titres et elle a pioché dans ma liste le titre suivant :
-
          Luz ou le temps sauvage  de  Elsa Osorio
 
Nos articles seront mis en ligne le 1ER SEPTEMBRE
 
Nous espérons que plusieurs d'entre-vous nous suivront.
 (les hommes ne sont pas exclus. On changera juste d'appellation si certains se proposent).
-
Si vous avez des suggestions pour le fonctionnement futur de ce club, n'hésitez pas à nous les soumettre !
 
Partager cet article
Repost0
29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 23:00

Editions phebus -libretto 125 pages 

-

L'histoire :

Le petit roi s'appelle Mathieu. Il a douze ans et vit depuis peu avec son grand-père dans une ferme isolée, en pleine montagne. Avant d'être confié au vieil homme, il devait supporter au quotidien des parents qui se déchiraient avec une violence insoutenable pour ses yeux d'enfant. La mère a fini par quitter le domicile en laissant l'enfant chez ce grand-père très âgé.

Submergé par un sentiment d'abandon, Mathieu doit s'adapter à cette nouvelle  vie, rude pour un garçon de son âge.

Mon avis :

C'est un texte très fort, d'une grande poésie.

Je dois dire que certaines scènes sont éprouvantes. L'enfant extériorise la douleur d'être séparé de sa mère en se montant cruel envers un camarade de classe ou des animaux inoffensifs. On comprend bien-sûr cette violence, mais elle est dérangeante et  les mots qui l'a décrivent sont difficiles à lire.

La relation du petit garçon avec  son grand père m'a émue. J'ai repensé aux vacances que je passais avec mon frère dans la ferme sans confort de mes grands-parents. Comme le fait ce "papé" avec son petit-fils, ils se pliaient en quatre pour nous gâter et nous distraire.

Les dernières pages, magnifiques, se lisent le cœur serré. On voudrait tant que ce petit roi guérisse un jour ses blessures... 

-

Un portrait d'enfant dérangeant et bouleversant.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 23:17
Editions du seuil 188 pages
 
 
*
 
Dès les premières pages, nous sommes plongés dans l'ambiance d'une station balnéaire du Sud-Ouest en hiver. Une fois les touristes partis, c'est un village de province comme les autres, avec ses ragots et ses esprits étriqués.
L'histoire en elle-même est assez banale : Sandrine mène une existence tranquille avec son mari et ses deux enfants, jusqu'au jour où elle fait la connaissance d'un "étranger" dont elle tombe amoureuse. Sa vie bascule peu à peu car il faut savoir que dans cette région, il est plutôt dangereux de s'éloigner des zones balisées, au sens propre comme au sens figuré (Les côtes du Sud Ouest sont réputées pour ces fameuses baïnes qui provoquent des noyades chaque année).
*
Eric Holder met en scène les paysages maritimes, les dunes et les pinèdes du Médoc. C'est ce qui donne à l'histoire son originalité.  Je dois dire également que la fin m'a surprise ...  
C'est Florinette qui m'a donné envie de découvrir ce livre.
*
Partager cet article
Repost0
24 juin 2007 7 24 /06 /juin /2007 21:55

Son pseudo c'est Serj.

 Il aime les romans policiers et vient de créer son blog :

                                 PAGESAGOGO

  1.  Je lui souhaite la bienvenue dans la blogosphère !
Partager cet article
Repost0
22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 23:00
                   
Editions le Dilletante

216 pages

En poche : J'ai lu

 

Antoine, le héros de ce roman, est un personnage assez atypique en ce sens qu'il est trop intelligent pour être heureux.

Il nous est tous arrivé, à un moment ou à un autre de notre vie, de trouver notre société absurde. Mais, le plus souvent, nous arrivons à évacuer les questions existentielles pour aller de l'avant.

 Le problème d'Antoine, c'est qu'il est incapable de fermer les yeux sur ce qui ne tourne pas rond dans le monde. Pour arrêter de souffrir, il se met dans l'idée de trouver une solution pour arrêter de penser. Il tente dans un premier temps de devenir alcoolique, puis de se suicider, sans succès. Lui vient alors une idée lumineuse : il va devenir stupide pour ne plus rien comprendre du monde…

Antoine vivait mal. Il voulait maintenant être un peu inconscient, beaucoup ignorant des causes, des vérités, de la réalité… Il en avait assez de cette acuité d'observation qui lui donnait une image cynique des rapports humains. Il voulait vivre, pas savoir la réalité de la vie, juste vivre.
*
J'ai lu ce livre il y a une quinzaine de jours. Bien que le ton soit humoristique, ce n'est pas le côté amusant de l'histoire qui me reste. Si les réflexions d'Antoine sont très pertinentes, elles tout autant désespérantes. On referme le livre en se demandant s'il est possible d'être heureux sur cette terre sans être stupide !
La fin n'est pas très originale mais elle a au moins le mérite de ne nous laisser un peu d'espoir sur le devenir de ce pauvre Antoine...
 
Sur un ton humoristique, une histoire pour nous faire réfléchir à l'absurdité de notre monde.
 
Une idée de lecture que j'ai trouvée chez TAMARA
*
Partager cet article
Repost0
19 juin 2007 2 19 /06 /juin /2007 23:05
Sur une demande de CAROLINE, voici des révélations me concernant. Je me permets de n'en donner que deux, car je vous avais déjà livré , il y a quelques temps, 5 Supers scoops (ICI).
*
6 : Je ne sais rien faire de mes dix doigts !
Le bricolage ce n'est vraiment pas mon truc à tel point qu'à l'école primaire je ne décollais pas du "D" en travaux manuels. Et encore, je me demande si cette note ne m'était pas était attribuée par pure charité chrétienne. C'est vous dire !
A douze ans, ma fille aînée m'a "arraché des mains" le fil et l'aiguille, exaspérée par mes piètres talents de couturière (elle faisait du théâtre et de la danse et devait faire des retouches sur ses costumes de scène)
*
7 : J'ai les yeux marrons, mon conjoint également et nos trois enfants ont les yeux bleus !
On nous a demandé plusieurs fois, l'air dubitatif, comment c'était possible ! Et bien non,  le facteur n'y est pour rien ! Mais c'est tout de même un coup de bol que le même scénario se soit produit trois fois car selon les lois de la génétique nous n'avions que 25 % de chance, à chaque grossesse, d'avoir un enfant aux yeux bleus.
*
Je passe le relai à  Joelle, Cathe,  Moustafette, Malice, Papillon, Philippe, Yvon (s'ils ne l'ont pas déjà fait ! ).
Partager cet article
Repost0
17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 23:28
Le temps est venu de rendre ma feuille de notation.
J'ai lu neuf des dix livres de la sélection.
(Il fallait, pour pouvoir participer, en avoir lu au moins 5).
J'ai fait l'impasse sur Scream test de Grégoire Hervier (pas bien ! ). Son thème ne me motivait guère, alors je n'ai pas fait trop d'effort pour me le procurer. Joëlle, qui participe également à ce prix, a mis en ligne son avis (ICI).
 
Contrairement aux deux dernières années, je n'ai pas eu cette année Le coup de cœur indiscutable.
Plusieurs livres m'ont bien plu et j'ai eu du mal à les départager. Après quelques hésitations, voici les trois premiers de mon classement :
 
Le théatre des rêves - Bernard Foglino : J'ai vraiment aimé l' humour décoiffant de ce livre et sa fin inattendue.
 
 
 
 
 
 
 
 
L'heure et l'ombre - Pierre Jourde : Ce roman m'a séduite pour la beauté de l'écriture et l'originalité de sa construction.
 
 
 
 
 
 
Blanc bleu vert - Maissa BEY: C'est un livre qui m'a beaucoup intéressée mais le trouve un peu à part dans la sélection dans la mesure ou il s'agit d'un récit semi-autobiographique.
 
 
 
Pour retrouver mes articles sur les autres livres, voir ma catégorie " Prix inter-ce 2007"
Vous pouvez aussi vous rendre sur le blog de Joelle qui a commenté comme moi les livres de ce prix.
*
Rendez-vous en septembre pour le résultat du vote...
-
Partager cet article
Repost0
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 23:58
                    
 Généralement, lorsque je vois des piles de best-seller dans les supermarchés je fuis. Mais le dernier livre du célèbre romancier américain, sorti récemment en poche (pocket), vaut la peine d'être lu.
 
L'histoire :
 
Dans la première partie, on fait la connaissance d'une jeune américaine, Hannah, fille d'intellectuels de gauche. Elle ressemble peu à ses parents, qui mènent depuis toujours une vie engagée et tumultueuse. Plus conformiste, elle épouse un jeune médecin rencontré pendant ses études et fait rapidement un enfant. Très vite elle s'ennuie et se met à douter de ses choix. Un ami de son père surgit alors dans sa vie et l'entraîne dans une histoire dont elle devient la victime. Elle se ressaisit toutefois avant que l'histoire ne s'ébruite et replonge dans sa petite vie tranquille.
Dans la deuxième partie, on retrouve Hannah 30 ans plus tard, menant toujours son existence sans surprise. L'homme rencontré il y a trente ans refait alors surface et cette fois fait voler sa vie en éclats. Elle se trouve confrontée au regard des bien-pensants et donneurs de leçon, ses enfants et son mari la rejettent, bref la dégringolade s'amorce.
*
Mon avis :
 
Ce pavé se lit d'une traite. Je me suis mise très facilement dans la peau d'Hannah. Il n'est pas toujours facile d'assumer ses choix et de mener une vie de famille à la fois stable et enrichissante. 
Ce que j'ai trouvé le plus intéressant, dans ce roman c'est la description, par Douglas Kennedy, des mentalités de son pays : une Amérique devenue intolérante, puritaine et manipulée par les médias. Il souligne le contraste avec l'Amérique progressiste des années 70 dont il a visiblement la nostalgie. Il est vrai qu'elle n'est pas franchement jolie l'Amérique qu'il nous décrit !
 
Un bon roman sur L'Amérique des années 2000.
.
Partager cet article
Repost0